Cancers ORL, cancers des voies aéro-digestives supérieures

Dr Jean-Sébastien HENRY

Un cancer des VADS (voies aéro-digestives supérieures) se développe à partir de la muqueuse des VADS.  Il touche plus volontiers l’homme âgé de 55 à 70 ans. La consommation de tabac et/ou d’alcool en est le principal facteur de risque. Il peut également  être du a un virus (HPV).

Diagnostic :

La mise en évidence d’un cancer ORL peut se faire suite à différentes situations: dépistage systématique ; apparition d’une douleur à la gorge ou à l’oreille ; apparition d’une lésion boursouflée ou saignante ; gonflement du cou ; difficulté à l’alimentation, modification de la voix, fatigue prononcée. Tous ces signes, s’ils sont présents depuis plus d’un mois, doivent amener à une consultation.

L’examen ORL étudiera tous les organes pouvant être touchés : les lèvres, les joues, la langue, le pharynx (voile du palais et amygdales), le larynx (organe de la respiration et de la parole) et l’hypopharynx (organe de l’alimentation). Cet examen comportera une nasofibroscopie (caméra introduite par le nez pour explorer la gorge). Cet examen n’est pas douloureux.

Si un doute existe, votre ORL vous proposera un bilan exhaustif afin de confirmer ou d’infirmer le diagnostic mais surtout de prévoir un traitement. Une biopsie (prélèvement analysé sous microscope) dès la première consultation peut être réalisée si la lésion est facilement accessible.

Bilan :

Le bilan d’une suspicion de cancer des VADS peut se faire en ambulatoire ou lors d’une courte hospitalisation. Il comporte le plus souvent :

  • Une Panendoscopie : examen réalisé sous anesthésie générale pour étudier la tumeur et réaliser une biopsie si besoin.
  • Un scanner du cou, du thorax et de l’abdomen.
  • Un bilan dentaire
  • Un bilan digestif (Fibroscopie digestive)
  • Certains examens plus spécifiques peuvent également être demandés par votre ORL : TEP scanner, IRM, consultation en addictologie…

RCP :

Une fois ce bilan terminé, et si le cancer est confirmé, vous serez convoqué en « comité ORL  ou RCP (réunion de concertation pluridisciplinaire)». Il s’agit d’une réunion de médecins cancérologues, radiothérapeutes et chirurgiens ORL experts dans le domaine. Votre dossier est étudié précisément pour vous proposer le meilleur traitement adapté à votre cas. Vous êtes présent lors de cette discussion et votre famille est la bienvenue si vous le souhaitez. Il s’agit d’une réunion rapide ou la décision d’un traitement est faite. Vous serez ensuite revu plus longuement par le médecin qui vous prendra en charge.

Traitement :

Il existe toujours une possibilité de traitement adapté à chaque situation.

Pour lutter contre un cancer des VADS, les médecins vont donc vous proposer un « schéma thérapeutique ».

Celui-ci peut comporter :

  • Chirurgie du cancer (voir rubrique spécifique)
  • Radiothérapie : séances de rayons qui vont « brûler » la tumeur. La séance dure une vingtaine de minute, 5 jours par semaine pendant 7 semaines. Vous êtes allongés sous une machine qui délivre les rayons.
  • Radiothérapie et chimiothérapie : médicaments, le plus souvent en perfusion à intervalles réguliers administrés pendant la radiothérapie.
  • Souvent association d’une Chirurgie puis d’une radiothérapie et chimiothérapie.

Recherche médicale :

La guérison d’un maximum de cancer passe obligatoirement par la recherche contre le cancer. Votre médecin vous proposera donc souvent de rentrer dans un protocole d’étude. Il s’agit d’une étude clinique, qui compare souvent différents types de traitements. Il ne s’agit pas d’une perte de chance mais d’une réelle possibilité d’avancée médicale pour vous et pour la société. Vous êtes cependant toujours libre d’y participer ou non.

Suivi :

Une fois le traitement achevé, un suivi est mis en place. Le plus souvent il s’agit de consultations régulières associé parfois à des examens d’imagerie (scanner, TEP scanner ou IRM). L’arrêt des irritants (tabac, alcool…) est indispensable.