Présentation générale

Le Centre Hospitalier de Bretagne Sud (CHBS) assure les fonctions d’hôpital de référence au sein du territoire de santé n°3 qui compte une population de 300 000 habitants.

Issu de la fusion des hôpitaux de Lorient et d’Hennebont en 1997 et de la reprise des activités de l’hôpital militaire Calmette en 1999, le CHBS vient de faire l’objet d’une vaste opération de modernisation de ses installations désormais réunies sur 3 sites :

  • le site du Scorff à Lorient ouvert en 2 temps avec le pôle femme mère enfant en octobre 2007, les activités médicales, chirurgicales et médico-techniques en mars 2013,
  • le site de Kerlivio à Hennebont ouvert en novembre 2012 avec des activités de réadaptation et de gériatrie,
  • le site de Kerbernès à Ploemeur avec des activités de gérontologie clinique.

Le CHBS est engagé dans un projet de communauté hospitalière de territoire qui repose sur des activités médicales et de soutien partagées. Ce positionnement se traduit concrètement dans le mode de gouvernance de l’établissement par la mise en place d’une direction commune avec le CH de Port-Louis Riantec et de directions adjointes communes avec le CH de Quimperlé.

Présentation de l’hôpital du Scorff

diaporama sep12scorffLe nouvel hôpital est constitué d’un seul ensemble immobilier réalisé en deux phases. Le Pôle Femme-Mère-Enfant, première tranche du projet immobilier, a été ouvert en octobre 2007.

 

 

 

Quelques chiffres

  • 16 hectares d’emprise totale,
  • 97 500 m2 de planchers construits – 42 000 m2 de surface utile
  • Plus de 3000 locaux
  • 691 lits et places dont 118 pour le pôle Femme-Mère-Enfant et 573 pour les activités de médecine et de chirurgie,
  • 4 plateaux d’hébergement comprenant chacun 112 lits,
  • 4 unités de 28 lits par plateau,
  • 80 % de chambres individuelles,
  • 1500 places de stationnement.

_27_7601

hopital02

NOUVEL-HOPITAL-LORIENT-1200x306

Présentation des services (nombre de lits, effectifs, budget…)

Le CHBS dispose d’une capacité totale de 1 173 lits et places. Son budget d’exploitation principal s’élève à 212 millions d’euros (232 ME tous CRP confondus). Il compte un effectif en ETP de près de 3 000 personnels salariés dont 198 médecins, auxquels s’ajoutent 53 internes.

L’établissement développe une activité complète de court séjour en médecine, chirurgie et obstétrique avec une capacité d’hospitalisation de 700 lits et places. Il est doté d’un plateau technique consacré à l’ensemble des activités de chirurgie et interventionnelles, d’un service d’imagerie avec scanners et IRM, d’un plateau de radiothérapie avec 3 accélérateurs de particules de dernière génération, d’un laboratoire de biologie médicale.

Le CHBS accueille 48 000 urgences par an réparties entre le service d’urgences adultes (40 000 passages) équipé d’1 SMUR et l’unité des urgences pédiatriques (8 000 passages).

Les filières de cancérologie et de cardiologie occupent une place importante dans l’activité de l’établissement. La population a également accès à une filière gériatrique intégrée comprenant un service de court séjour gériatrique, une unité mobile de gériatrie, un hôpital de jour, des consultations mémoire, une unité cognitivo-comportementale, des soins de suite et réadaptation, des soins de longue durée et une EHPAD

Photos du chantier de l’hôpital Scorff Septembre 2012 – DR : Valode & Pistre architectes / Julien Lanoo